observatoire_du_travail_portevoix_28032011.jpgAprès une certaine érosion pendant la crise, les Français sont aujourd'hui 78% à être satisfaits de leur travail actuel, d'après l'Observatoire du travail BVA. Principaux points positifs, la relation avec les collègues (87% de satisfaits), la nature et le contenu du travail (82%), ainsi que les horaires (82%). Les 3/4 des salariés français se sentent alors motivés par leur travail (77%).

Principal point fort des entreprises : la qualité de service, positive pour 83% des salariés. De manière générale, le développement économique est vu favorablement par les employés (73%), qui sont plutôt en accord avec les orientations stratégiques (64%).

Des difficultés de communication
Cependant, les travailleurs se montrent insatisfaits sur les considérations personnelles, au premier rang desquelles la rémunération (pas satisfaisante pour 53% des personnes interrogées), et les possibilités d'évolution professionnelle (52% d'insatisfaits).

Plus grave encore, les salariés ne se sentent pas écoutés. L'image de l'entreprise est jugé négativement pour la prise en compte de l'avis des employés (51%), et plus encore pour leur association aux décisions de l'entreprise (57%). L'information descendante ne semble pas meilleure car une minorité de travailleurs se disent bien informés sur la politique des ressources humaines (45%) ou des orientations stratégiques (47%).

La prise de parole jugée risquée
Les salariés sont pourtant en demande de participation, jugeant indispensable d'avoir la possibilité de donner son opinion (pour 71%) et d'avoir un management proche et à leur écoute (75%). Pourtant, si cette expression permet de trouver des solutions pour une majorité de salariés (61%), ils sont également 52% à estimer qu'ils risquent alors d'être mals vus.

Le dialogue social pourrait donc faire la différence à l'heure des choix professionnels, une majorité de Français (54%) estimant aujourd'hui pouvoir retrouver facilement un poste, en cas de perte d'emploi.

  • Interview du directeur général adjoint de BVA par l'Express :